bobdaxx

What to do about this bot stickygreen0 30k+games

47 posts in this topic

signature.pngstickygreen0

this guy is botting over 300 games a day.  I have reported him over and over and over.  He is showing up in tier 9-10 games now...

 

http://wotlabs.net/na/player/stickygreen0

Share this post


Link to post
Share on other sites

:serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: :serb: 

These faces make really interesting optical illusions if you stare at the long enough.

The votes yo, some people can't take a meme.

Edited by LoveLuna

Share this post


Link to post
Share on other sites

I find him very useful.  35k games is a big enough to sample size to confidently state that you can win %41 just by loading in to lower tier games, declining to %39 as the tier rises to an average of 8.  That means its probably true with a very good confidence that you win %40 of your games and you lose %40 of your games regardless of what you do, the %20 in the middle is all you. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

These faces make really interesting optical illusions if you stare at the long enough.

I could almost swear I saw a reason to blow $50 on an imaginary tank in there, but now I can't find it again.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Jesse_the_Scout said:

I could almost swear I saw a reason to blow $50 on an imaginary tank in there, but now I can't find it again.

That's the first time I am glad I lack binocular vision, I cant see those optical illusions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

WG has important stuff to do: incoming shitty full of clones Polish tech tree, making Czech tree UP and OP in the very same moment, new prem tanks (shit or very similar to each other), making HD models of lol tanks (DW2? T1E6? RLY?), losing time and effort into Ramshitpage. Do you really think that WG has time to deal with some minor stuff like bots, afkers, arty, map desing and rebalancing gold ammo? Man, they know what this game needs. Trust them!

Spoiler

/irony

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Welp, I met him yesterday on Sand river. He was in IS6. I finally realize he was truly a bot right right after I made a god-like clutched shot on arty before getting killed by another arty in my Conqueror. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.reddit.com/r/WorldofTanks/comments/5k5uos/stickygreen0_admits_he_is_using_a_bot_program_all/

 

The sad thing is he is still on NA-West, tier 9, burden for the team. How is this possible????

Share this post


Link to post
Share on other sites

I think if people just keep reporting him every time he is in their match and send in replays of those matches. I think he was banned for like a week or two this time around but is back now. The goal is to have him gone permanently.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a serious note I have sent in 3 bot replays and weirdly I have received different/personalized repliessaying that they will do something. As far as I can see he has received a 24 hour ban everytime. You would think he would have hit the 5 strikes and your out by now.

Share this post


Link to post
Share on other sites

I have turned in Stickygreen0 and PrettyMilky as Bots ( tickets with replays) and checked WoT Hall Of Fame games played - after getting a 'canned' WG response thanking me blah blah- In boith cases they had well over 1k games played for their last 7 days but 0 games played for last 24 hours.

 

So it would seem they give a 24hr ban. but don't actually so anything of substance

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3.01.2017 at 4:39 AM, Bullroarerr said:

I have turned in Stickygreen0 and PrettyMilky as Bots ( tickets with replays) and checked WoT Hall Of Fame games played - after getting a 'canned' WG response thanking me blah blah- In boith cases they had well over 1k games played for their last 7 days but 0 games played for last 24 hours.

 

So it would seem they give a 24hr ban. but don't actually so anything of substance

I have posted it a few times before. I got pissed at WG and decided to run a bot to see if they will ban me. It's the shitty acc wotlabs and noobmeter shows under my name ( I was also super shit before I used the bot). It's super obvious when I started botting yet I didn't get banned for months and loads of games. I only got banned when I wrote the same story on the official forums and ectar wrote to wg and I personally wrote to wg saying "wtf guys I am botting, why are you not banning me" and STILL IT TOOK THEM 3 MONTHS TO BAN THAT ACCOUNT! 

So what do you expect?

Share this post


Link to post
Share on other sites

I really hoped that Ghost Prime would do something about this guy.  Initially he received a 1-2 week ban.  Then immediately cam back botting 300 games a day

Quote

Sent: Jan 05 2017 - 11:58

I had another game with Stickygreen0 tonight.  His tank loaded into the game and never moved.  If you look closely at the replay you can see the gun bob up and down a tiny bit.

It is obvious he is still running a BOT, but it looks like it is just setup to load into the game and not move.  You can see the BOT target a tank behind a building and then shoot the dirt/wall.

PLEASE BAN THIS ACCOUNT FOREVER

Check the game played in the last week.  I have screen shots showing over 355 games in the last 37 hours.

 

Replay Link

http://wotreplays.co...ghtmaremk9-lttb

 

-NightmakeMk9

signature.png

GhostPrime

Community Coordinator

  • photo-4213949.png?_r=1366764200
  • Administrator
  • 789 battles
  • 1,429 message_img.png
  • [WGA-B] WGA-B
  • Member since:
    04-22-2013

Sent: Jan 09 2017 - 19:53

Hey, thanks. I'll look into this one as well. 

2013_commcoord.png

Please read the WoT rules: 
Game Rules - Forum Rules - EULA - TOS
Find us on FacebookTwitterYouTube & Twitch!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 1/18/2017 at 5:18 AM, hazzgar said:

I have posted it a few times before. I got pissed at WG and decided to run a bot to see if they will ban me. It's the shitty acc wotlabs and noobmeter shows under my name ( I was also super shit before I used the bot). It's super obvious when I started botting yet I didn't get banned for months and loads of games. I only got banned when I wrote the same story on the official forums and ectar wrote to wg and I personally wrote to wg saying "wtf guys I am botting, why are you not banning me" and STILL IT TOOK THEM 3 MONTHS TO BAN THAT ACCOUNT! 

So what do you expect?

Yeah WG really don't give a fuck and judging by thechieftains response about tantantankdickhead on Reddit. Don't expect much from support. Sometimes in my more retarded moments I think to myself us players should form a Union where we boycott the game until they implement some fix for the situation and then I remind myself, this is WOT.

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Acumen said:

Yeah WG really don't give a fuck and judging by thechieftains response about tantantankdickhead on Reddit. Don't expect much from support. Sometimes in my more retarded moments I think to myself us players should form a Union where we boycott the game until they implement some fix for the situation and then I remind myself, this is WOT.

I don't really think there is that much reason for frustration. Yes the Customer support is bad but on the other hand there is much MUCH less cheats than in some other online games. The game is decently balanced (vs for example some blizzard games) and it's fun. You can complain about almosst any game.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, hazzgar said:

I don't really think there is that much reason for frustration. Yes the Customer support is bad but on the other hand there is much MUCH less cheats than in some other online games. The game is decently balanced (vs for example some blizzard games) and it's fun. You can complain about almosst any game.

The fact that there are far less cheats in the game than others and even fewer that do anything beneficial that actually being good at the game trumps over every time means that WG should have more time for their Enforcement Department to actually look into the things that actually damage the game, like bots. They're not fun to have on your team, especially the ones who sit in the cap and shoot whatever comes near but never move.

Share this post


Link to post
Share on other sites
26 minutes ago, KruggWulf said:

The fact that there are far less cheats in the game than others and even fewer that do anything beneficial that actually being good at the game trumps over every time means that WG should have more time for their Enforcement Department to actually look into the things that actually damage the game, like bots. They're not fun to have on your team, especially the ones who sit in the cap and shoot whatever comes near but never move.

Wait a moment. So the fact that the company is doing a better job at keeping bots and cheats away means they should be doing an even better job at keeping bots away? Doesn't that kinda form an infinite loop? Glad you're not my boss.

I agree bots are not fun but this things happen. Pubbies who push, bots, etc. The same happens in WoW, Diablo, Eve and a ton of other games but much more often and on a bigger scale. FFS I remember people used to DDOS Diablo 2 servers to force rollbacks and multiply items. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, hazzgar said:

Wait a moment. So the fact that the company is doing a better job at keeping bots and cheats away means they should be doing an even better job at keeping bots away? Doesn't that kinda form an infinite loop? Glad you're not my boss.

I agree bots are not fun but this things happen. Pubbies who push, bots, etc. The same happens in WoW, Diablo, Eve and a ton of other games but much more often and on a bigger scale. FFS I remember people used to DDOS Diablo 2 servers to force rollbacks and multiply items. 

You realize that the reason for there not being as many actually useful cheats in WOT as there are in other games is because EVERYTHING on WOT is done serverside and all the reasons many cheats don't exist is because they're simply physically impossible with how WOT mechanics work and because of being server side like I said before? The reason you can't aimbot people who aren't spotted or have a cheat that lets you see unspotted people is because that information is not relayed to you in anyway and tanks are physically unloaded from memory when they go unspotted/aren't lit. The reason you can't have infinite ammo cheetz and 1billion armor is, once again, due to it being server side and even if you were to gain access to these values for pen, reload, armor, etc etc, changing it would change it for ANYONE playing the tank you modified and not just yourself.

The staff who handle bannings and such play absolutely no role in this and thus they have their focus narrowed considerably as many cheats you could think of simply cannot exist on a server side game such as wot. The closest thing that we've ever had to deal with was when tracers rendered from unspotted targets who weren't arty and people had tracer mods that made giant colored lines replace the default tracer effects in addition to redball/etc that would put a big 3d red ball where the tracer came from an unspotted target and people could just sit back and blind fire where they saw them coming from. They changed the rendering system so that only spotted targets and arty if you are near enough to them or are looking in their square in artillery mode have their tracers rendered whatsoever.

 

Again, absolutely nothing to do with the staff who are responsible for banning people using such mods whatsoever. After knowing these facts, why it's so hard for them to actually review a ticket and see what is CLEARLY a fucking bot and permaban it is beyond me. The only cheats I can think of that currently are even slightly advantageous are tundra (the typically used one just makes all vegetation transparent when you go into sniper mode, which only makes it easier to place your shots through foliage and doesn't affect camo values at all as, once again, they are server side values. The other is the tree knockdown mod which puts a ping on the map anywhere something is knocked over, which is VERY useful and is probably the 'cheatest' mod of them. All of the aimbots that exist generally just aim at modules or attempt to aim at weakspots, which as we all know simply aiming at weakspots from ranges doesn't mean you'll pen until you have all the factors and player skill will trump these practically every time.

Most of these aren't extremely obvious unless you're watching someone's replay in first person. So again, please explain to me by not banning a program that plays for someone, albeit HORRIBLY, and drags down their teams immensely at the higher tiers especially while being INCREDIBLY obvious while doing so, that NA (Can't speak for the other servers) WG's enforcement team are doing "a good job". That's not doing a fucking job at all, infact they even did ban him for small amounts of time and apparently just called it good and he came right back, giving no fucks and continued botting and pissing people off.

 

Just because there are less cheats in a game doesn't mean the company is actually doing a good job keeping cheaters banned. A bot is like a cheat in the sense you're cheating your teammates of a tank that could be played by a person rather than a bot that plays shittily and throws the match. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.